Actualités
juridiques
Publications
du cabinet
Newsletter
Démembrement du droit de propriété

Démembrement du droit de propriété

Publié le : 09/02/2021 09 février févr. 02 2021

Distribution de réserves en cas de démembrement du droit de propriété - Quel en est le bénéficiaire ?

Le principe : 

« Dans le cas où la collectivité des associés décide de distribuer un dividende par prélèvement sur les réserves, le droit de jouissance de l'usufruitier de droits sociaux s'exerce, sauf convention contraire entre celui-ci et le nu-propriétaire, sous la forme d'un quasi-usufruit sur le produit de cette distribution revenant aux parts sociales grevées d'usufruit ; qu'en conséquence, l'usufruitier se trouve tenu, en application de l'article 587 du Code civil, d'une dette de restitution exigible au terme de l'usufruit, dette qui, prenant sa source dans la loi, est déductible de l'actif successoral lorsque l'usufruit s'éteint par la mort de l'usufruitier (Cass. com. 27-5-2015 n° 14-16.246 :  BPAT 4/15 inf. 124). »

Ainsi, à défaut de convention contraire entre l’usufruitier et le nu-propriétaire, en cas de distribution de réserves, les sommes sont à verser à l’usufruitier et non pas au nu-propriétaire. Toutefois, s’agissant d’un quasi-usufruit, les sommes versées au titre d’une distribution de réserves seront déductibles de l'actif successoral lorsque l'usufruit s'éteindra par la mort de l'usufruitier.

Concernant « la convention contraire », l’aménagement du droit de vote lors des assemblées est une pratique courante. En revanche, la rédaction d’une convention aux fins d’aménager la répartition des réserves entre l’usufruitier et le nu-propriétaire doit être réalisée avec la plus grande précaution, pour éviter le risque de requalification par l’administration fiscale de « donation indirecte ».

En effet, l'administration s'estime fondée, « dans l'hypothèse où de tels actes ou conventions (de répartition du résultat) entraînent une mutation de propriété, à en tirer les conséquences en matière de droits de mutation à titre gratuit » (BOI-BIC-CHAMP-70-20-10-20 n° 190).

Rappelons que l'existence d'une donation indirecte nécessite la réunion de deux éléments matériels (le dessaisissement irrévocable du donateur avec un enrichissement corrélatif du bénéficiaire, et l'acceptation du bénéficiaire) et d'un élément subjectif (l'intention libérale), 

Ainsi, en participant à l'assemblée qui décide la mise en réserves de ces bénéfices, l'usufruitier ne consent aucune donation (Cass. com. 10-2-2009 n° 07-21.806 : RJF 5/09 n° 514). La Cour de cassation s'est prononcée dans le même sens dans une espèce où la décision de mise en réserves des bénéfices s'est accompagnée d'une décision du même jour de procéder à la distribution d'une partie des réserves au profit des nus-propriétaires (Cass. com. 31-3-2009 n° 08-14.053 : RJF 7/09 n° 698).

Bien qu’il soit difficile de démontrer la réunion des deux éléments matériels précités caractérisant la donation indirecte, il peut en être tout autrement, selon la rédaction de la convention, en cas de convention contraire de répartition des droits de votes et/ou du résultat convenue entre le nu-propriétaire et l’usufruitier, d'où l'intérêt de se rapprocher d'un professionnel pour rédiger de telles conventions.

Historique

<< < 1 2 3 4 5 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Information close
Notre capacité à rester opérationnel pendant la période de confinement reste entière. 

Notre cabinet a mis en place des procédures de télétravail adaptées pour assurer à chacun de ses clients et de ses collaborateurs, la continuité et la qualité des opérations en cours et à venir.

Seuls les rendez-vous physiques planifiés seront remplacés par des rendez-vous téléphoniques ou visioconférences.

Nous vous remercions pour votre compréhension et restons disponibles au 01.64.22.82.71.

L’équipe TaxLens

Ok