Actualités
juridiques
Publications
du cabinet
Newsletter
Extension de l’obligation de nommer un commissaire aux comptes notamment aux groupes contrôlés par une personne physique

Extension de l’obligation de nommer un commissaire aux comptes notamment aux groupes contrôlés par une personne physique

Publié le : 15/01/2020 15 janvier janv. 01 2020

Les règles relatives à la nomination des commissaires aux comptes (ci-après « CAC »)° ont été profondément remaniées par la loi 2019-486 du 22 mai 2019 (loi Pacte) complétée par un Décret d’application du 24 mai 2019. Ces nouvelles dispositions sont entrées en vigueur à compter du premier exercice clos postérieurement au 26 mai 2019, date de publication du décret 2019-514 du 24 mai 2019 fixant les nouveaux seuils de désignation des commissaires aux comptes (Loi 2019-486 art. 20, II-al. 1), c’est-à-dire pour de nombreuses sociétés à compter de l’exercice clos le 31 décembre 2019.
 
Compte-tenu de l’imprécision des textes, ces mesures ont suscité de nombreuses interrogations, sur lesquelles la CNCC a pris position.
 
Ainsi la CNCC considère que la désignation d’un CAC est notamment obligatoire :
 
  • dans une société civile contrôlant d’autres sociétés, si l’ensemble formé par cette société et les sociétés contrôlées dépasse deux des trois seuils (Total bilan : 4 Millions d’euros, chiffre d’affaires : 8 Millions d’euros, effectif salarié : 50 – ci-après « 4/8/50 ») ;
  • dans une société civile contrôlée si elle dépasse les seuils (Total bilan : 2 Millions d’euros, chiffre d’affaires : 4 Millions d’euros, effectif salarié : 25 – ci-après « 2/4/25 ») ;
  • en cas de sociétés contrôlées (quelle que soit la forme juridique des sociétés) par une même personne physique si chacune d’elles dépasse deux des trois seuils « 2/4/25 »  et si l’ensemble qu’elles forment dépasse deux des trois seuils « 4/8/50 » ; d’après la CNCC la désignation d’un CAC serait obligatoire dans une société contrôlée dépassant deux des trois seuils « 2/4/25 » même si la personne physique qui la contrôle n’a pas de CAC ;
  • dans une société française contrôlée par une société tête de groupe étrangère, qui dépasse deux des trois seuils « 2/4/25 »  et si l’ensemble qu’elles forment dépasse deux des trois seuils « 4/8/50 ».
 
La CNCC considère que les sociétés étrangères contrôlées doivent être prises en compte pour déterminer si l’ensemble, dont elles font partie, dépasse deux des trois seuils « 4/8/50 », car l’article L. 823-2-2 fait référence à l’ensemble formé par la société tête de groupe et les sociétés qu’elle contrôle sans donner de précision sur la nationalité de celles-ci.
 
A titre de rappel les sanctions encourues :
 
L820-4 « 1° Est puni d'un emprisonnement de deux ans et d'une amende de 30 000 euros le fait, pour tout dirigeant de personne ou de l'entité tenue d'avoir un commissaire aux comptes, de ne pas en provoquer la désignation. »
 

Historique

<< < 1 2 3 4 5 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Information close
Notre capacité à rester opérationnel pendant la période de confinement reste entière. 

Notre cabinet a mis en place des procédures de télétravail adaptées pour assurer à chacun de ses clients et de ses collaborateurs, la continuité et la qualité des opérations en cours et à venir.

Seuls les rendez-vous physiques planifiés seront remplacés par des rendez-vous téléphoniques ou visioconférences.

Nous vous remercions pour votre compréhension et restons disponibles au 01.64.22.82.71.

L’équipe TaxLens

Ok